Développement durable : deux hôpitaux parisiens seront chauffés cet hiver grâce à la fièvre des patients infectés par le virus Ebola

Deux hôpitaux parisiens vont utiliser la chaleur fébrile de patients infectés par le virus Ebola pour chauffer leurs locaux en hiver.

hop

Deux grands hôpitaux parisiens, l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière et l’hôpital Bichat, pourraient profiter de l’épidémie de maladie à virus Ebola qui menace l’Europe pour faire de sérieuses économies. Grâce à un système révolutionnaire de récupération thermique développé par la société américaine FeverHeat, ces deux hôpitaux prévoient en effet de couvrir plus de 80% de leurs besoins en chauffage cet hiver. Le dispositif HotEbola® permet, grâce à plusieurs centaines de capteurs positionnés sur le corps du malade, de récupérer la chaleur produite par la fièvre des patients infectés par le virus et de la transférer directement au système de chauffage des locaux. « En cette période de réduction de crédits, ce procédé s’inclut parfaitement dans notre politique de développement durable, a indiqué Serge Romel, le directeur de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Il serait vraiment dommage de laisser perdre toute cette bonne chaleur fébrile alors qu’elle peut être utile à tout le monde. Nous prévoyons bien entendu d’étendre ce système à la grippe et à toute autre maladie associée à une montée de température ».

Alors que les organisations de protection des patients craignent un retardement dans l’administration des traitements antiviraux pour produire encore plus de chaleur, la Pitié-Salpêtrière s’intéresserait déjà à un autre système utilisant l’énergie cinétique produite par le tremblement des patients atteints par la maladie de Parkinson pour produire de l’électricité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s