L’analyse de l’ADN de Lionel Messi par des chercheurs américains révèle son origine extraterrestre

Selon une équipe de recherche américaine, Lionel Messi, la star du football mondial, serait un extra-terrestre.

lm

Une incroyable révélation scientifique est révélée ce lundi dans l’édition en ligne du magazine Foot&Sciences : Lionel Messi, le fameux footballeur du FC Barcelone, possèderait un ADN jamais identifié jusqu’alors chez une espèce vivante. Selon le Dr. Watson, qui dirige l’équipe ayant analysé l’ADN du joueur au Centre de Recherche en Biologie Sportive à New-York, ces résultats étonnants démontreraient l’origine extraterrestre de Messi. « L’ADN est la matière qui porte notre information génétique, que nous avons héritée de nos parents et transmettons à nos enfants, explique Watson. C’est l’ADN qui détermine ce que nous sommes. Pour tenter de simplifier, chez tous les êtres vivants, l’ADN est constitué de quatre composantes appelées bases, l’Adénine (A), la Cytosine (C), la Thymine (T) et la Guanine (G). Nous avons analysé l’ADN de Lionel Messi et y avons découvert deux bases nouvelles supplémentaires qui n’ont été trouvées chez aucun autre organisme vivant. Ces bases, la Fluoroadenine (F) et la Bromouracile (B), sont organisées avec la Cytosine dans l’ADN de Messi toujours dans le même ordre, FCB, ce motif étant répété des millions de fois dans le matériel génétique du joueur. L’apparition de tels changements de manière spontanée est impossible, comme l’est une possible modification génétique par l’homme. L’hypothèse la plus probable est donc que Messi est un extraterrestre ».

Le journaliste Ron Aldo, du journal espagnol Mundo Deportivo, qui suit Lionel Messi depuis son arrivée à Barcelone, se montre peu surpris par la nouvelle : « il a toujours fait des trucs d’extraterrestre avec le ballon. Il ne s’est jamais développé comme les autres humains, on lui a même administré des hormones de croissance pendant des années pour qu’il atteigne une taille humaine normale. A mon avis la direction du club était au courant, puisque Sandro Rosell a déjà déclaré que Messi ne partirait jamais car le Barça est dans son ADN. Ceci explique aussi le nombre élevé de soucoupes volantes au dessus de Barcelone depuis 2001 ». L’ADN de plusieurs autres joueurs marquants du Barça est en cours d’analyse. Les premiers résultats de l’ADN de Pep Guardiola, ancien joueur et entraineur de Barcelone, semblent également suggérer la présence du fameux motif FCB. Un motif qui serait également compatible avec le FC Bayern.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s