Ecologie : François Hollande veut accélérer le réchauffement climatique pour réduire la facture énergétique des ménages français

Traffic jam

François Hollande et son gouvernement voient le réchauffement climatique comme une opportunité pour réduire la facture de chauffage des Français.

François Hollande a enfin décidé de prendre le taureau par les cornes pour améliorer la situation financière des ménages français. Comme il l’a annoncé ce vendredi en conférence de presse, le président de la République a décidé de s’attaquer aux dépenses énergétiques qui pèsent de plus en plus sur le budget des Français : la facture énergétique annuelle, toujours en hausse, s’élevait en moyenne à 3207 euros par ménage en 2013, avec un impact majeur des dépenses liées au logement.

« Nous avons décidé d’entamer un vaste programme pour réduire la facture énergétique des ménages français, a déclaré François Hollande. Nous nous appuyons sur un principe très simple : plus il fait chaud dehors, moins il faut chauffer sa maison ou son appartement. Nous allons donc inciter les Français à se mobiliser tous ensemble pour accélérer le réchauffement climatique. Le gouvernement a pris des mesures draconiennes qui devraient permettre d’augmenter la température moyenne en France de plusieurs degrés sur les prochaines années, ce qui réduira la note de chauffage pour tous les Français. J’entends déjà les écologistes, mais ils n’ont pas besoin de s’inquiéter : ceci ne concerne que la France, ce n’est pas ça qui va faire fondre la banquise ».

Parmi les mesures phares prises par le gouvernement, on note une volonté forte de favoriser l’utilisation des voitures personnelles, surtout en ville et pour les petits trajets: primes à l’achat d’automobiles surtout de grosses cylindrées, baisse du prix de l’essence et des assurances automobiles, et gratuité des parkings en ville, de nombreux espaces verts devant être rasés pour permettre à plus de voitures de se garer. « Pour inciter les Français à utiliser leur voiture, les pistes cyclables seront supprimées, ce qui permettra d’élargir les routes et de favoriser la circulation de plus de véhicules à moteur, a indiqué le président de la République. Ces mesures seront financées par un nouvel impôt sur la marche à pied, les vélos, les trottinettes et les outils de jardin sans moteurs, et par une surtaxe gouvernementale majeure sur les transports en commun, ce qui devrait amener le ticket de métro ou de bus à un prix complètement inabordable pour le Français moyen. Nous allons également développer une nouvelle gamme d’infractions pénalisées par de fortes contraventions, comme par exemple éteindre le moteur de sa voiture à un feu rouge ».

Alors que Nicolas Hulot, en pleine crise de nerfs, n’a pas encore pu réagir à l’annonce du président de la République, Nicolas Sarkozy s’est montré catastrophé par le projet de François Hollande : « Faire le moins d’efforts possible, ne penser qu’à soi-même et pas aux autres, vivre au jour le jour sans se soucier du futur : Hollande demande aux Français de faire ce qu’ils préfèrent. Je ne me présenterai pas contre lui aux prochaines élections, il vient de mettre tous les électeurs dans sa poche ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s