Ecologie : Nicolas Hulot veut remplacer les véhicules à essence et diesel par des voitures à pédales d’ici 2040

Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot s’est fixé un cap ambitieux : remplacer tous les véhicules à essence et diesel par des voitures à pédales à l’horizon 2040.

« C’est une véritable révolution et un véritable défi pour nos constructeurs automobiles, a reconnu Hulot en présentant son « plan climat » ce jeudi lors d’une conférence de presse. Mais il n’y a rien de mieux que la pédale : peu d’effets polluants, et en plus c’est bon pour la santé. Moins d’excès de vitesse aussi, nous contribuons donc à la sécurité routière ».

Un point de vue qui est loin d’être partagé par Vladimir Poutine. « Je ne suis pas du tout étonné que la France fasse ce choix, a indiqué le Président de la Fédération de Russie. Mais nous ne la suivrons pas sur cette voie : chez nous, on n’aime pas trop les pédales ».

Environnement : la Belgique lance un vaste projet de ventilateurs géants pour lutter contre le réchauffement climatique

La Belgique a décidé, au contraire des Etats-Unis, de prendre le taureau par les cornes en matière d’environnement et de lancer un vaste projet de ventilateurs géants pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est ce qu’a annoncé la ministre de l’environnement Eléonore Van der Frey en conférence de presse ce mercredi.

« J’ai eu l’idée de ce projet lors de mes dernières vacances au Danemark, a déclaré la ministre. Je me suis étonné du vent permanent dans ce pays, et j’ai alors remarqué les ventilateurs géants, qu’on appelle aussi éoliennes, partout dans le paysage. Je me suis alors dit que nous les Belges, nous devions également utiliser cette technologie pour tenter de réduire la température ambiante et lutter contre le réchauffement climatique. Nous allons donc installer près de 5000 éoliennes dans le pays, et ce n’est qu’un début. Sauver notre planète n’a pas de prix ».

Même si l’intention est louable, il restera encore à la ministre à convaincre ses concitoyens. « J’habite à côté d’un parc éolien depuis plusieurs années, a par exemple indiqué un habitant d’Estinnes (Province du Hainaut), et ce n’est pas pour ça qu’il y fait moins chaud. Moi j’aurais plutôt fait construire des éventails géants, ça aurait en plus chassé les mouches ».