Ecologie : Nicolas Hulot veut remplacer les véhicules à essence et diesel par des voitures à pédales d’ici 2040

Le ministre de la transition écologique Nicolas Hulot s’est fixé un cap ambitieux : remplacer tous les véhicules à essence et diesel par des voitures à pédales à l’horizon 2040.

« C’est une véritable révolution et un véritable défi pour nos constructeurs automobiles, a reconnu Hulot en présentant son « plan climat » ce jeudi lors d’une conférence de presse. Mais il n’y a rien de mieux que la pédale : peu d’effets polluants, et en plus c’est bon pour la santé. Moins d’excès de vitesse aussi, nous contribuons donc à la sécurité routière ».

Un point de vue qui est loin d’être partagé par Vladimir Poutine. « Je ne suis pas du tout étonné que la France fasse ce choix, a indiqué le Président de la Fédération de Russie. Mais nous ne la suivrons pas sur cette voie : chez nous, on n’aime pas trop les pédales ».

Publicités

Miracle écologique: des millions d’arbres tenus pour morts depuis plusieurs mois reverdissent subitement dans les forêts de France

fo2

Les scientifiques français peuvent poussent un grand soupir de soulagement : des millions d’arbres peuplant les forêts de France, qui avaient perdu leurs feuilles il y a plusieurs mois et étaient considérés comme morts par les spécialistes, ont subitement développé des bourgeons et se sont remis à verdir.

« C’est un grand miracle de la nature, a déclaré le professeur Dutronc, directeur de l’Observatoire National des Forêts Françaises (ONFF). Nous avons observé avec horreur, sans pouvoir rien y faire, comment les arbres de nos forêts ont perdu leurs feuilles à l’approche de l’hiver. Des signes avant-coureurs de maladie sont apparus à l’automne, les feuilles prenant des couleurs jaunes, oranges, rouges ou marrons qui laissaient présager le pire. Durant les derniers mois d’hiver, je n’osais plus me promener en forêt, j’avais l’impression de traverser un cimetière ».

Pollution ? Parasites ? Virus ? Les causes de la maladie restent à élucider, comme celles de la rémission spontanée à grande échelle, a indiqué Dutronc. Ces questions feront d’ailleurs l’objet d’un vaste programme de recherche financé par l’Agence Nationale de la Recherche. « Nous avons également observé que certaines espèces comme le pin, le sapin, le houx et le lierre n’ont pas été affectées par la maladie. Elles seraient donc porteuses de gènes de résistance que nous voulons identifier par l’analyse méthodique de leurs gènes ».

Nicolas Mulot, journaliste scientifique, animateur télévisé et militant écologiste, s’est déclaré émerveillé par la guérison miraculeuse de millions d‘arbres et la capacité insoupçonnée de résistance de la nature. Selon lui, la maladie affectant les arbres pourrait être due à un mystérieux dépôt blanc tombant du ciel : « lors de mes promenades en forêt en hiver, j’ai observé qu’une matière inconnue, blanche, froide et se liquéfiant à la chaleur, a recouvert de nombreux arbres. J’exige du gouvernement que des analyses soient effectuées dès le prochain hiver pour en déterminer la toxicité ».